Récession aux US : on revient sur les prédictions concernant le SEM…

A priori, le monde virtuel et celui des technologies de l’information est à l’abri de la récession que subi les États-Unis en ce moment. Effectivement dans mon dernier article je soulignais cet étrange phénomène : le Search Engine Marketing serait épargné par la crise financière qui secoue les états unis.Certains ne vont pas se poser la question « du pourquoi du comment » se fait-il qu’un marché soit à l’abri du raz-de-marée. D’autres, en revanche, se demanderont pourquoi.À première vue, si un marché ou une activité est à l’abri d’une crise majeure, principalement c’est parce que

  1. ce secteur n’est aucunement lié financièrement avec le pays ou la marché en crise
  2. d’autres marchés,dont l’activité est liée, sont en forte progression et atténuent ou annulent l’effet
  3. les principaux indicateurs sont biaisés ceci afin de ne pas miner le moral des consommateurs.

Pourquoi le e-commerce, le e-marketing (SEM, SEO) seraient-ils donc épargnés?Il est impossible que ce gigantesque marché ne soit aucunement lié financièrement. L’engouement pour ces activités en pleines expansions, la nécessité de prendre en considération le canal informationnel et transactionnel qu’est Internet sont autant de causes qui font que le Search Engine Marketing et toutes ses activités connexes sont, d’après les dire des analystes, à l’abri d’une crise.Néanmoins

[…]quand les nouvelles technologies vont, tout va ! Plus dure sera la chute. Mais c’est la règle ici, et elle est communément acceptée. Évidemment, si la crise venait à durer et à se généraliser, la Silicon Valley aurait du mal à être durablement préservée.

Suite des propos de Dominique Piotet, président de l’Atelier BNP Paribas à San FranciscoUne chose est sur, il est assez difficile de faire des prévisions étant donné la complexité et le nombre des interactions entres les divers marchés. Pour preuve, eMarketer a revu à la baisse les chiffre de concernant le marché de la pub en ligne (SEM – Web marketing)

eMarketer has revised its US Internet ad spend projections, estimating thatadvertisers will spend $25.9 billion online this year. That estimate is slightly lower than the one eMarketer put out inOctober 2007, which said that advertisers would spend $27.5 billion online in 2008. But it’s important to note that the lowered estimate still represents an increase of 23% over 2007 spending.

Également, selon un sondage mené par BtoB Magazine en Février 2008, près du tiers des répondants ont revu à la baisse leurs budgets marketing. Mais seulement 6% d’entre eux diminueraient leurs budgets publicité en ligne (SEM).

révision des budgets publicitaires
 
Le terme de recession ne fait pas l’unanimité parmis les experts, mais les signes avant-coureurs s’accumulent et contribuent a étendre cette phase de morosité dans le paysage economique mondial.
Comment se comporteront les prévisions ? Seront-elles revues a la baisse ? Et de combien?
Reste donc à voir comment le marché de la publicité en ligne (SEM – Web marketing…) va réagir durant les prochains mois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :