Comment considérer son référencement réussi?

Tout dépend des objectifs que l’on s’est fixé au départ.

Prenons comme étude de cas le blog Spitoes et analysons le résultat du référencement sur quelques phrases de mots clés.

J’utiliserai comme logiciel IBP – Arelis afin de quantifier les résultats obtenus sur Google Canada pages web francophones.

Dès la création du blog Spitoes, il a fallu choisir les mots clés sur lesquels le blog allait se positionner. Les billets précédents abordent ce sujet en détails :

Étant donné que le blog Spitoes est herbergé par WordPress, la personnalisation du blog, du CSS (style), des métas… et l’ajout de « plugins »en sont grandement limités. Dans ce cas là réussir à référencer un article et son blog repose en majorité sur le contenu. C’est à dire sur la densité du ou des mots clés choisis pour l’article, le ou les sujets du blog. Bien sûr il ne faut pas oublier de choisir « intelligemment » la forme et l’url de son billet.

Maintenant passons à l’observation de l’évolution du référencement du blog Spitoes.

Google est de plus en plus rapide quant à l’indexation de contenus fraîchement publiés et le référencement des articles publiés. Cela ce ressent dans l’évolution du positionnement du blog spitoes.wordpress.com .

Sur 7 combinaisons de mots clés, Spitoes y apparaît référencé en première page sur 5 .

Les voici :

  • référencement réussi (testé également referencement reussi)
  • référencement réussir
  • réussir référencement
  • référencement sem (testé également referencement, sem référencement sem, sem referencement)
  • seo référencement (testé également seo referencement)
  • seo sem
  • seo sem référencement

Spitoes est référencé en page 1 sur Google Canada pages francophones sur des mots clés ou phrase de mots clés allant de 77 000 pages indéxées jusqu’à plus de 4 millions.

Pas si mal, même si ce genre de mots clés ne génère pas autant de concurrence d’un point de vue SEM.

Voici le Résultat du référencement de Spitoes

Donc Comment considérer son référencement comme réussi?

Les objectifs que l’on s’est fixé au départ sont la base de cette réponse, effectivement. En ce qui concerne le cas de Spitoes, les résultats sont encourageants. Il y a eu plus de 450 visites uniques depuis sa création. Certes tous les visiteurs ne sont pas restés 2 à 3 minutes, considérer comme le temps de lecture d’un billet.

L’autre constat qu’il faut faire est le nombre de visites générées par les référeurs. Annuaires, Blogs et site web qui possèdent un lien direct vers votre page d’accueil ou vers un article. Il ne faut pas négliger cet aspect-là de la promotion qui entre directement en ligne de compte d’un référencement réussi.

Pour un blog de petite envergure, comme celui-ci, je considère le référencement de celui-ci en bonne voie. Mais il faut persévérer, créer du contenu, se faire connaître sur d’autres blogs, s’enregistrer sur différents annuaires de blogs, commenter les articles d’autres blogs.

Si l’on aborde la question d’un point de vue différent, par exemple celui d’un site web transactionnel, le constat sera plus compliqué à élaborer. Augementation du Page Rank, l’indexation des pages par Google, Yahoo! et MSN live, sont des valeurs quantitatives qu’il faut prendre en compte. Installez donc la « SEO Quake tool bar« , bien utile pour ceux qui s’adonnent au référencement.

L’augmentation des ventes est le point naturellement le plus important. Le référencement naturel n’est pas si coûteux que cela mais peut prendre un certain temps avant de donner des résultats. Le budget passera, dans un premier temps, dans l’élaboration de campagnes PPC avec adwords, Yahoo Advertising et Msn.

Ceci fera l’objet d’un nouvel article centré uniquement sur le SEM.

Merci de m’avoir lu!

Réussir son référencement !

Partant du constat que peu d’entreprises ou de particuliers estiment avoir réussis leurs référencements, il se pose alors la question suivante :

  • Comment réussir son référencement?

Et il est vrai que cette question soulève nombre de variables inconnues, pour la plupart d’entre nous. Il n’y a qu’à se rendre sur des forums dédiés au référencement et à sa « réussite » pour trouver des témoignages d’utilisateurs qui ne comprennent pas pourquoi leurs sites web ne sont pas référencés sur les mots clés désirés.

Première réponse.

Ce n’est pas parce qu’il à été choisi des mots clés, puis insérés dans les métas et semés dans le texte que le site web apparaîtra dans les 2 premières pages des moteurs de recherches. Le sujet abordé précédemment sur la choix des mots clés pour un référencement réussi est toujours d’actualité.

Certains diront que je radote mais je préfère en rajouter une couche.

J’avais donné l’exemple d’un référencement sur le mot clé principal qui est « référencement » et sur des mots clés connexes, idéals pour des combinaisons de mots clés et un référencement judicieux. Ma recherche étayée par Wordtracker m’a permis de choisir et de vous présenter les mots clés sur lesquels ils seraient intéressant de se référencer. Sans disposer de cet outils, en utilisant les outils de Google Adwords gratuits, il est bien possible de réussir son référencement.

Mais revenons à nos moutons et à notre problématique principale qui est : comment réussir son référencement?

  • Ne l’oubliez pas il est question de réussir son référencement en fonction de ce que vous proposez à vos visiteurs (ou clients) et les mots clés qui vous permettront d’être positionner dans les résultats de recherches pertinents à la fois pour vos visiteurs et pour vous-même.
  1. Commencez par vous fixer des objectifs en fonctions de vos besoins, de vos souhaits et de ce que vous proposez comme services et ou comme information. On ne le répète jamais assez mais écrire une feuille de route est mal pour un bien, car ce document, plus ou moins formel, vous tiendra sur la bonne voie, du moins celle que vous avez identifiez comme bonne.
  2. En fonction des objectifs visés, déterminez les mots clés génériques qui identifient au mieux l’information présente sur vos pages. Vous arriverez à des mots clés généralement non composés. Avec cette liste je vous invite à utiliser soit les outils gratuits de Google Adwords, ou IBP-Arelis et d’autres logiciels mais payants. Pourquoi? Parce qu’un référencement sur des mots clés non composés est souvent plus difficile à réaliser. Pour plus d’informations consulter l’article Améliorer son référencement.
  3. Une fois que vous avez vos mots clés combinés, analysez ces combinaisons par le ratio trafic potentiellement généré et la concurrence du référencement sur le mot clé en question. Il faut parfois privilégier des mots clé avec un trafic estimé plus faible mais beaucoup moins concurrentiel. C’est en tout cas comme cela, à mon avis, que vous avez plus de chance de réussir votre référencement.

Des objectifs raisonnables de référencement ont été établis, vous possédez une liste de quelques mots clés (5) pertinents pour un référencement intelligent, alors il est temps de passer à l’étape suivante qui est la création de contenu, l’optimisation des métas, sans oublier de créer des liens internes et externes sur les mots clés choisis pour réussir son référencement.

  • À ne pas oublier, la promotion de son site web est important au même titre que de prendre au sérieux le référencement naturel. Effectivement, il se peut au début que votre site internet, fraîchement mis en ligne, ne possède pas de réelle identité, de poids dans son domaine, de pertinence vis à vis des moteurs de recherches pour l’information que vous mettez à disposition ou les produits que vous proposez.

C’est ce dernier point qui permet de finaliser et de conclure un référencement réussi.

Dans un premier temps, les sites ayant plus d’importance « aux yeux » des Google, Yahoo! et MSN relaieront votre information et publieront des articles sur vos produits ou services. Ainsi les liens pointant vers vos pages vous donneront de la crédibilité et de la pertinence par rapport aux mots clés et au contenu de votre site web.

Réussir son référencement est donc avant tout une histoire de bon sens.

  1. Au départ ne cherchez pas à jouer dans la cours des grands, du moins n’espérez pas des résultats, en terme de référencement naturel, tout de suite.
  2. Concentrez-vous donc sur des mots clés ayant moins de concurrence et donc moins de visites.
  3. Faites plaisir à Google, Yahoo!, MSN et les autres, mettez au propre votre code et indiquez leurs ce qu’ils veulent « lire ». Vous savez sûrement que Google indexe rapidement le contenu fraîchement édité.
  4. Diffuser, communiquer, bloguer en faisant de la promotion intelligente (et non du spam) de votre site web
  5. Créer du contenu, reprendre de temps en temps du contenu pour créer des liens
  6. Ne pas oublier de tager vos images et toutes autres illustrations

Si vous respectez ces étapes, je pense que vous pouvez réussir votre référencement, en tout cas se sont ces mêmes conseils que j’ai suivi lors de la création de mon blog. Ne vous lancez par tête baissée, car avoir pignon sur Web ne signifie pas accéder à un eldorado. Réussir son référencement est une des étapes importantes dans un processus complet et complexe qui peut mener vers la réussite ou engendrer des prises de têtes cauchemardesques!

Bonne chance ! : )

Améliorer son référencement (SEO) avec IBP-Arelis

Je tiens tout de suite à préciser qu’en aucun cas, le logiciel IBP-Arelis ne fera votre référencement à votre place. C’est un logiciel qui aide dans la recherche de mots clés pertinents, pour faire l’état des lieux du positionnement d’un site web ou d’une page sur l’ensemble des moteurs de recherches mondiaux, pour comparer l’évolution du référencement de sites web ou blog.

IBP-Arelis propose bien d’autres fonctionnalité allant bien plus loin que le référencement, ou l’amélioration de techniques SEO. Ces fonctionnalités additionnelles feront l’objet d’un autre billet.

IBP-Arelis et la recheche de mots clés pour un référencement pertinent.

L’un des points crucial pour un bon référencement sur les moteurs de recherches est le choix des mots clés sur lesquels nous désirons nous positionner.  Le premier reflexe est de choisir de se positionner sur des mots clés qui sont populaires. Mais c’est sans prendre en considération leurs degrés de compétitivité.

Je m’explique:

Le cheminement de notre reflexion va se focaliser sur la corrélation mots clés  / trafic .On aura donc tendance à privilégier les mots clés dont l’indexation de page est importante. Prenons l’exemple du mot référencement. Sur Google Canada pour les pages francophones. Le nombre de page indéxées pour ce mot est de plus de 24 millions. Autant dire qu’avant de pouvoir apparaître en page 1 il faudra travailler son SEO et sa patience.

Donc il vaut sûrement mieux privilégier les mots clés qui se balance plus équitablement entre le trafic qu’ils peuvent amener et la concurrence qu’ils engendre pour être référencer sur ces derniers.

C’est la cas IBP-Arelis entre en jeu. Dans l’onglet sur votre droite ‘find the right keywords’, cliquez sur Wordtracker. Un plugin fort efficace qui permet d’évaluer le nombre de recherche effectuée sur le mot clés que l’on saisi.

Pour referencement voici ce que j’obtiens:

agence referencement
referencement
referencement de site
referencement e-commerce
referencement internet
referencement naturel
referencement positionnement
referencement professionnel de site web

Il vaut mieux se concentrer pour l’instant sur le référencement de groupe de mots clés, plus la requête est longue plus l’on spécialise dans le domaine. Il apparait donc dans ce comparatif qu’il vaut mieux ce positionner sur des groupes de mots tels que ‘Agence référencement’ ou ‘référencement e-commerce’.

Il est également possible de mettre à jour le nombre de recherches par mots clés de la liste sauvegardée préalablement afin de suivre la tendance et de pouvoir éventuellement ajuster ça technique de référencement (SEO) et de voir qu’elles sont les URL en première position avec leur Page Rank.

Si l’on est en manque d’inspiration de mots clés, il est toujours possible de s’aider de la concurrence ou d’utiliser le générateur de mots clés de Google Adwords, Miva ou Overture (je préfère celui d’Adwords) pour avoir plus de détails concernant le référencement de son site web.

Une fois sur de ces mots clés, il est temps de créer un contenu ayant une bonne densité des mots clés choisis, bien faire attention qu’ils se trouvent dans le Title, header, description… Il faut faire également attention au fait que le référencement sous les moteurs de recherches prend en compte les premiers mots clés.

N’oubliez pas de faire des combinaisons de mots clés, et de varier le contenu d’une page à l’autre, pour cela choisissez les mots clés par page pour un référencement sur mesure, dirons-nous.

Bref, IBP-Arelis est un logiciel simple d’utilisation et de prise en main. Un bon référencement commence aussi par avoir bien défini ce que l’on veut offrir. IBP-Arelis aide au référencement, en donnant les moyens de comparer les résultats de référencement, mais ce n’est vraiment pas un logiciel qui fera en sorte que votre technique SEO ou SEM est bonne ou pas.