Référencement Organique et de loin!

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le SEO ou référencement naturel ou référencement organique (appelé-le comme vous le voulez) à le vent en poupe et devrait l’avoir encore pour quelques années.

Beaucoup d’entreprises s’installent pignon sur web et commencent avec Adwords de Google, afin d’acheter certains mots clés pour vanter les mérites du service ou du produit vendu.

Pas mal d’entre elles négligent l’aspect référencement naturel (SEO). Partant du principe que l’investissement à moyen terme est bien plus faible que l’utilisation de liens sponsorisés, le référencement organique aurait donc à leurs yeux moins d’importance…Et pourtant!

Behind that spending shift is the recognition that, even though many people are willing toclick on relevant paid search ads, they prefer organic listings

De plus en plus, les internautes se concentrent sur les premiers résultats en première page. D’où l’importance grandissante d’être référencer en première page sur les mots clés voulus.

Ces chiffres parlent d’eux-même.

nearly half of search engine users who continued their
search process after not finding what they wanted changed their search terms and/or search engines after
reviewing just the first page of search results.

Il apparaît donc que le référencement naturel (SEO) est encore une bonne solution et à moindre coût pour les entreprises. Reste qu’un référencement intelligent n’est pas facile à réaliser. Le bon choix des mots clés est essentiel.

Publicités

Google Adwords maître du SEM

Ce n’est pas dans mon habitude de relayer de l’information d’un article déjà présent mais pour cette fois-ci je fais un exception.

ITR News a publié hier un article concernant l’hégémonie galopante de Google concernant son service de Search Engine Marketing (SEM), PPC pour être plus précis.L’article indique que Xiti la célèbre compagnie de « web analytics » a fait une étude concernant l’impact des campagnes de liens sponsorisés (PPC).Des études similaires ont déjà été réalisées mais de l’infos fraîche est toujours appréciée.L’étude portait sur la période du mois de février 2008. Voici les chiffres :

  • 1/4 soit 25% des visites vers un site transactionnel sont issues du PPC.
  • 62% des visites sont réalisées grâce au référencement naturel (SEO)
Concernant l’efficacité de la visite:
  • 2% des visites provenant de PPC aboutissent à une commande ferme
  • 2.7% des visites provenant du référencement naturel (SEO) aboutissent à une commande ferme
Enfin Google Adwords génèrent :

91,3% des visites provenant de liens sponsorisés vers des sites proposant de la vente en ligne.

Google aura encore quelques jours heureux, loin devant Yahoo!, Microsoft et les autres…

Voici le lien de l’article : « xiti mesure l’impact des liens sponsorisés« .

Bonne lecture!

Quand le RAP donne des conseils sur l’encodage du design

Il est bien possible de trouver tout et n’importe quoi sur Youtube. Loin d’être n’importe quoi, il y a cette video qui prose les bonnes pratiques concernant les règles de création du design d’un site web.

D’un point de vue promotionnel c’est assez bon quand on sait que la video promotionnel en ligne va vraisemblablement prendre par dans le web marketing d’ici 6 mois ou 1 an.Pour preuve eMarketer avance des chiffres assez intéressant.

Pour ce premier graphique la considération du média alternatif est assez vague. Mais on peut se faire un idée de l’ampleur du changement des outils actuellement utilisés. C’est aux États-Unis mais cela donne néanmoins une idée.

Dépense sur les médias alternatifs

Afin d’aller plus en détails sur l’utilisation de la vidéo pour la promotion en ligne voici un diagramme qui devrait vous intéresser. Puisque 50% des marqueteurs du panel interrogés affirment utiliser la vidéo comme moyen de promotion en ligne au premier trimestre 2008.

Online Marketer tactics Q1 2008

Un BON livre sur le Marketing interactif d’EBG!

C’est Electronic Business Group qui lance un petit jeu concours. Ma foi pas si difficile, le but étant de créer un buzz autour de ce livre pour une faire une bonne promotion. Et c’est pas si mal, car à chaque proposition d’utiliser ses contacts pour diffuser l’infos, je clique dessus.
 
Il faut dire que les extraits du livre Internet Marketing laisse présager des études bien menées.
 
Participer donc au concours ! et lisez les extrait du livre ça fait pas de mal.

Récession aux US : on revient sur les prédictions concernant le SEM…

A priori, le monde virtuel et celui des technologies de l’information est à l’abri de la récession que subi les États-Unis en ce moment. Effectivement dans mon dernier article je soulignais cet étrange phénomène : le Search Engine Marketing serait épargné par la crise financière qui secoue les états unis.Certains ne vont pas se poser la question « du pourquoi du comment » se fait-il qu’un marché soit à l’abri du raz-de-marée. D’autres, en revanche, se demanderont pourquoi.À première vue, si un marché ou une activité est à l’abri d’une crise majeure, principalement c’est parce que

  1. ce secteur n’est aucunement lié financièrement avec le pays ou la marché en crise
  2. d’autres marchés,dont l’activité est liée, sont en forte progression et atténuent ou annulent l’effet
  3. les principaux indicateurs sont biaisés ceci afin de ne pas miner le moral des consommateurs.

Pourquoi le e-commerce, le e-marketing (SEM, SEO) seraient-ils donc épargnés?Il est impossible que ce gigantesque marché ne soit aucunement lié financièrement. L’engouement pour ces activités en pleines expansions, la nécessité de prendre en considération le canal informationnel et transactionnel qu’est Internet sont autant de causes qui font que le Search Engine Marketing et toutes ses activités connexes sont, d’après les dire des analystes, à l’abri d’une crise.Néanmoins

[…]quand les nouvelles technologies vont, tout va ! Plus dure sera la chute. Mais c’est la règle ici, et elle est communément acceptée. Évidemment, si la crise venait à durer et à se généraliser, la Silicon Valley aurait du mal à être durablement préservée.

Suite des propos de Dominique Piotet, président de l’Atelier BNP Paribas à San FranciscoUne chose est sur, il est assez difficile de faire des prévisions étant donné la complexité et le nombre des interactions entres les divers marchés. Pour preuve, eMarketer a revu à la baisse les chiffre de concernant le marché de la pub en ligne (SEM – Web marketing)

eMarketer has revised its US Internet ad spend projections, estimating thatadvertisers will spend $25.9 billion online this year. That estimate is slightly lower than the one eMarketer put out inOctober 2007, which said that advertisers would spend $27.5 billion online in 2008. But it’s important to note that the lowered estimate still represents an increase of 23% over 2007 spending.

Également, selon un sondage mené par BtoB Magazine en Février 2008, près du tiers des répondants ont revu à la baisse leurs budgets marketing. Mais seulement 6% d’entre eux diminueraient leurs budgets publicité en ligne (SEM).

révision des budgets publicitaires
 
Le terme de recession ne fait pas l’unanimité parmis les experts, mais les signes avant-coureurs s’accumulent et contribuent a étendre cette phase de morosité dans le paysage economique mondial.
Comment se comporteront les prévisions ? Seront-elles revues a la baisse ? Et de combien?
Reste donc à voir comment le marché de la publicité en ligne (SEM – Web marketing…) va réagir durant les prochains mois.

Convaincre le client en ligne: quelles tactiques employer ?

Selon une récente analyse conduite par eMarketer sur des professionnels du Search Marketing au Royaume-Uni mettant en avant les meilleures techniques SEM, presque la moité des répondant, soit 44%, affirment que leurs entreprises utilisent le CPL, Cost per Lead.

Chose intéressante, les 3/4 des répondants ont avoué que leurs entreprises utilise cette technique SEM, le CPL, dans le but de les convertir hors-ligne.

Parmi les techniques de Search Engine Marketing les plus populaires et les plus efficaces pour générer des actions , selon le même groupe de répondant du Search Marketing, les campagnes de Cost Per Click et le référencement naturel sont fortement plébiscité.

Techniques de CPA efficaces

Il est observé que l’emailing est lui aussi une technique web marketing toujours très employée.

Je vous invite à lire l’article sur l’emailing : trois conseils simples pour augmenter ses revenus!

Voulant en avoir le cœur net sur l’utilisation des techniques de web marketing, de search engine marketing et de SEO pour générer des leads, je me suis penché sur l’étude de E-consultancy et Clash media advertising.

tactiques de génération d’action en ligne

Effectivement, un bon référencement reste la tactique la plus utilisée afin de générer des leads. C’est sûrement la moins chère. Ensuite vient les campagne de publicité en ligne (SEM) et l’emailing.

Il faut voir comprendre que ces solutions sont à utiliser en trio, ceci afin de maximiser les chances d’atteindre un maximum de visiteur. Pour les mots clés où l’on n’est pas référencer le Search Engine Marketing entre en jeu. L’emailing est une technique qui vient en soutient au SEO et au SEM. Car il est utiliser soit pour capter de nouveaux visiteurs, soit pour du cross ou up selling entre autres.

Source eMarketer

Le « branding » : source importante de revenus

Lancer un campagne de publicité (SEM) est à la porté de tous. Google aide beaucoup à la compréhension du jargon, des petites techniques afin d’utiliser au maximum les options de Google Adwords et de Google Adsense. 

    Mais le SEM, Search Engine Marketing, est un science  qui requiert des études statistiques afin que les professionnels puissent comprendre le comportement des individus face à ce type de publicité, qui est de sucrois de plus en plus en vogue. (Cf Le search Marketing au Canada)

Tout comme la publicité utilisant les canaux de communication traditionnels, l’utilisation du nom de la marque est très important.La marque oriente l’acheteur dans de nombreux cas!Mais que se passe-t-il sur le web et quels sont les résultats de campagne SEM incluant le nom de la marque, ou « branding », dans leur slogan et corps de message publicitaire?

  • Pour les requêtes dans les moteurs de recherches ne contenant pas de noms de marques, le simple fait d’insérer dans le titre et dans le corps de l’annonce de la campagne SEM permet d’influencer grandement le choix du consommateur.

Enquiro found that brand recognition increased 16% among participants making unbranded search queries whena brand name was included in both the top organic and top sponsored ad listing of a search engine results page. 

  • Pour le référencement organique (SEO), inclure le nom de la marque des les balises titres par exemple donne de bons résultats. 

Purchase consideration also increased 10% when a brand was shown in the top ad and top organic listings.Participants were 16% less likely to purchase a brand not shown on the search results page. 

Donc il est très important que le nom de votre marque apparaisse que se soit dans vos campagnes SEM ou dans le titre de vos pages et la description de vos métas qui serviront pour le référencement organique.Reste encore à se construire un nom et une réputation.